JOSAPHAT-ROBERT LARGE SiteOfficiel Ekriven Écrivain écrire... écrivain écrire Site Officiel

                  Site Officiel
Site Officiel
  EKRIVEN WRITER ESCRITOR
Site Officiel de
 l'écrivain haïtien (ESCRITOR) Ekriven Writer
                                        BIO BIBLIOGRAPHIE




 Novembre 1942, c’est bien le mois, c'est bien l’année ! Cependant, la date du 15 est approximative puisque le père prétend que son fils est né entre minuit moins le quart et une heure du matin, donc, à cheval sur deux jours.


Le lieu, l’hôpital Saint Antoine de Jérémie: le premier berceau. Trois jours après la naissance, un incident fâcheux se produit. Alors que la mère dort à poings fermés, une folle pénètre dans la chambre et enlève le bébé. C’est la panique !


 La police le retrouve dans un quartier populaire du bas de la ville, dans une chambre crasseuse. Sans se soucier du danger, il somnolait et souriait. La folle est fourrée en prison.


 On saute la période de la petite enfance heureuse pour tomber chez les Frères de l’Instruction chrétienne où il fait de bonnes études primaires. Déjà, un penchant pour les lettres !


 La folie de la dictature freine ses élans, alors qu’il faisait des démarches pour se rendre au lycée de Nice. Il doit cependant quitter Haïti, après une participation active lors d’une grève d’étudiants contre le régime des Duvalier et une tournée en prison. Il s’embarque en catastrophe dans un avion, une fausse barbe couvrant amplement le menton et les pommettes, un chapeau enfoncé jusqu’aux oreilles, pour s’envoler vers l’exil. Mais le cœur demeure en Haïti, à travers les rues ensoleillées d’une jeunesse brusquement interrompue. Il étudie l’Anglais à la Columbia University et la photographie à New York Institute of Photography. Des cours de langues anciennes sont suivis à la New York University.


La chance lui sourit : il rencontre à Brooklyn des amis fous de théâtre et de poésie. Syto Cavé, Jacques Charlier, Gérard Campfort. Il est membre fondateur de la troupe de théâtre Kouidor, aux côtés de Cavé, Charlier et Daniel Huttinot. Un théâtre expérimental qui l’emmène à la Martinique où il est, à maintes reprises, l’invité de Césaire à la Mairie de Fort-de-France. Kouidor provoque comme une révolution dans l'espace du théâtre caribéen. On joue en Martinique, à la Guadeloupe, à New York, à Montréal, à Paris.


C’est aussi l’époque de la découverte du surréalisme. Il faut suivre les traces de Césaire, de St John Perse, de Magloire St Aude, de Davertige, afin de finalement trouver sa propre voie. Le premier ouvrage est publié en 1975, Nerfs du vent, dans la coquette petite Maison Oswald, à Paris. C’est le début d’une fructueuse trajectoire. Suivent, chez l’Harmattan (qui achète Oswald) et aux Éditions Ruptures, les 3 tomes de la trilogie Les Empreintes de la vie. Dont le premier, Les terres entourees de larmes, paru en 2002, obtient le Prix litteraire des Caraibes, en 2003.

                                                Chez l'Harmattan/P-J.Oswald
à Paris:


1- Nerfs du vent (Poésie), 1975

2-
Les sentiers de l’enfer (Roman), 1990

3- Les récoltes de la folie (Roman), 1996

4- Les terres entourées de larmes (Roman), 2002, Premier tome de la trilogie Les Empreintes de la vie qui remporte le Prix littéraire des Caraïbes, en 2003 

5-Partir sur un coursier de nuages (Roman), 2008, 2º tome de
la trilogie...


                                                                                                                                                                                                                                                 

                                                                 Ailleurs :


1-
Chute de Mots (Poésie), St Germain des-Prés, Paris 1989

2- Échos en fuite (Poésie), Le Chasseur abstrait éditeur, Mazères, 2010

3- Jérémie et sa verdoyante Grand’Anse (Beau Livre) Educa Vision, Florida, 2012

4- Le domic’ile, (Poésie), Éditions la jérémienne, New York, 2012

5- Mississippi Blues (Roman), Éditions Ruptures, Washington, 2015, 3º tome de la trilogie...


    Une production en langue créole prend chair et se prolonge :


1-
Pè Sèt, (Pwezi), Edisyon Mapou, koleksyon Koukouy, Miami 1994-1996

2- Rete kote Lamèsi (Woman), Presses nationales d’Haïti, PAP, 2008

3- Istwa nanm mwen (Pwezi), Bas de page, PAP, 2010

4- Rekòt powetik, kolektif, Éditions Ruptures, Washington, 2013

                                                     La production en anglais :


1-
Keep on Keepin’On, iUniverse,
NY, 2006

2- Rosanna, (Short Story), Haiti Noir, Akashik Books, Brooklyn, NY, 2011

3- Dark days in Port-au-Prince, (Part5), (Exquisite Corpse), Akashic Books, Brooklyn, NY, 2014.


                                                              Sur l’auteur:


1-
Josaphat-Robert Large, la fragmentation de l’être, sous la direction de Frantz Antoine Leconte, l’Harmattan, Collection Espaces littéraires, Paris, 2009

2- Un(e) DVD : Grande première à New York de la fragmentation de l’être, studio Patrick Dorsinville, Brooklyn, NY, 2010


                                                            En final de compte



  Dans divers journaux, revues et magazines : des écrits (articles et études) accompagnent la production littéraire. Citons quelques uns des supports: Le nouvelliste, Haïti-en-marche, Haïti-progrès, Lire Haïti, DemanbrE, Semences, Voices from Haiti, Revista Prometeo, Kreyolicious, Akashik Books.


                  ≤ Précédente  Suivante  ≥                  

                                                                                   
                      

              
                                                                                    






















J-R Large (Bobisson)
          10 ans









Web Hosting Companies